PATRICIA BOURGEOIS CARNETS AUTOUR DU MONDE

Artiste Plasticienne Navigatrice Papouasie Nouvelle Guinée îles Salomon Tour du Monde en voilier et en famille depuis le 25 sept 2007

Saint Domingue

Publié dans P Saint Domingue

 

Vers la République Dominicaine

 

 

Une des navigation les plus pénibles de notre voyage, l'allure à 40 degrés du vent fait souffrir le bateau et les passagers. Le pilote automatique abandonne, en pleine nuit, Hugues met plus d'une heure à faire marcher le pilote de secours ; je suis à la barre dans le noir, les vagues et les bourrasques dans l'attente pénible de savoir si ça va marcher. Ces moments, en suspension dans nos pensées, tendues vers un but, comme une prière, sont fréquents sur un bateau. Tous les voileux que nous avons croisés se sont retrouvés à barrer 24 heures sur 24 durant des jours et des jours, c'est extrêmement pénible et c'est ma hantise. Le jour suivant une pièce du rail de grand voile cède nous obligeant à faire un montage de fortune...
Du 19 décembre au 20 janvier.
Saint Domingue

Séjour d'une grande intensité émotionnelle ; lieu de retrouvaille avec mes parents venant de Nouméa et ma tante, mon oncle, mes deux cousines et les autres Serulle ; une famille Dominicaine très chaleureuse.



La cathédrale Santa Maria la Menor, construite entre 1514 et 1520, la première construite dans le nouveau monde.

Alcazar de Colon bâti en 1509-1510 pour le fils de Christophe Colon.
Le centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1990.


L'île est appelée Hispaniola par Christophe Colomb en 1492 (Italien au service des Espagnoles, il effectue quatre voyages dans les Antilles et l'Amérique Centrale et fonde à chaque fois des colonies). C'est la découverte du nouveau monde avec ces trois navires célèbres : la Pinta, la Nina, la Santa Maria.

Les Espagnoles exploiteront les Indiens Taïnos, le peuple originel, jusqu'à leur extermination totale. Pour pouvoir poursuivre la production de canne à sucre, des esclaves Africains sont alors envoyés à partir de 1506.

Saint-Domingue, la capitale fut construite en 1496 par Bartholomé, le frère de Christophe Colon.

L'histoire de cette île est passionnante : elle est liée à la France et répond à l'histoire des Caraïbes, de l'Amérique centrale et du sud...

Pendant la première moitié du XVI ème siècle, Saint Domingue est la ville la plus importante des Antilles Espagnoles puis elle perd de sa puissance au profit de la Havane. En effet, les flottes Espagnoles, protégées par des navires militaires, passaient par Cuba pour retourner en Europe. Le bassin des Caraïbes est alors le lieu de prédilections des corsaires, pirates, braconniers et autres aventuriers. En 1585, Sir Francis Drake, secrètement, chargé, par la reine d'Angleterre, de piller des ports espagnols, ravage une partie de l'île.

1697, l'île est divisée en deux, entre la France et l'Espagne.
1791, après la Révolution Française, des esclaves Africains se révoltent, entraînant une guerre civile.
1793, l'esclavage est aboli, mais les combats continuent.
1795, l'Espagne cède sa colonie à la France, l'île prend le nom de Saint-Domingue.
1796, l'ancien esclave, Toussaint Louverture est nommé commandant en chef de la colonie puis se déclare gouverneur à vie en 1801. Napoléon Bonaparte l'emprisonne en 1802, mais Jean Jacques Dessalines (ancien esclave et officier de Toussaint) reprend le flambeau. Soutenu par les Britanniques, il défait les troupes de Napoléon et prend possession de la partie occidentale de l'île, qu'il déclare indépendante sous le nom d'Haïti, le 1er janvier 1804.
1809, les Français rendent la partie orientale aux Espagnoles.


En 1844, Santo Domingo devient la capitale de la république Dominicaine dont l'indépendance vient d'être proclamé.
1886, Ulises Heureaux Premier dictateur à ruiner le pays.

Au début du XX, la situation économique est toujours catastrophique, la République dominicaine signe un traité d'une durée de 50 ans avec les Etats- Unis.
1930, Trujillo entre en scène, soutenu par les Américains. Il mènera, pendant 31 ans, l'une des dictatures les plus dures au monde.

1936, Santo Domingo est rebaptisés : « Ciudad-Trujillo », elle reprend son nom après l'assassinat de ce dernier en 1961. Elle est le théâtre de révoltes, souvent meurtrières, entre 1961 et 1965, entre 1984 et 1985, et enfin entre novembre 2004 et janvier 2005 en réaction à la politique économique et sociale du président Hipolito Mejia.
2004, Leonel Fernandez est élu président et la situation semble nettement s'améliorer, subsiste néanmoins d'énormes contrastes....




Nous sommes, au mouillage, devant la marina, très chic, de
Boca chica
18° 26 N    069° 37 W
 
Située à 40km de la capitale, soit une demi-heure d'autoroute non éclairée. Les retours de nuits sont donc particulièrement éprouvants. La route est tellement dangereuse que pour se détendre, nous faisions semblant de jouer a un jeu informatique ou il faut éviter de justesse tous les obstacles, telles les mobylettes non éclairées qui sont surnommées « muerte ahorita » (mort prochaine), les chiens, les piétons qui traversent, sans prévenir, dans les recoins les plus sombres de préférence.
Pas d'électricité sur les autoroutes et des écrans géants publicitaires dans la ville.

Du 26 au 29 décembre,

Excursion à l'intérieure de l'île jusque Puerto Plata en passant par Santiago de los Caballeros. Notre itinéraire suit les lieux d'habitations de la famille serulle. Nous sommes à chaque fois accueillis avec grande générosité et amour. Les gens sont gais, chaleureux, ils aiment rires et danser le merengue. Nous sommes touché par ses effusions de tendresse qui bousculent notre habitude à garder une distance de sécurité. Puerto Plata est le domaine d'énormes complexes hôteliers se touchant les uns les autres, rivalisant de piscines, golfs, restaurants et autres attractions en tout genre. L'industrie touristique connaît un essor considérable depuis les années 70, avec des formules tout compris à des prix défiant toute concurrence, pour ceux qui achètent, le package, à l'étranger. Pour les locaux, les prix sont nettement plus élevés.

3 et 4 janvier

Casa de Campo et La Romana
Nous sommes chaleureusement accueilli chez une tante, dans une très jolie maison paraissant très petite et très simple à côté des demeures hyper luxueuses, mais de très bon goût, de la haute société Dominicaine et des stars du monde entier comme : Julio Iglésias
Le contraste est saisissant, entre la route pour y aller et l'arrivée dans ce domaine du luxe.


Du 14 au 17 Janvier.
Voyage vers Haïti en passant par la vraie République Dominicaine, l'authentique.

 

El « pueblo viejo » après la petite ville de Bani (voir carte dans rubrique Haïti)

Un village resté intact avec ses petites maisons en bois de toutes les couleurs. Des rues en terre, des enfants qui courent partout. Au bord de la route principale, des quantités de « masadora » (fauteuil à bascule) sont à vendre, c'est une des spécialité du pays, chaque Dominicain en possède une.


 
 
 
Déjeuners, dînés, fêtes, rencontre avec la grande et formidable famille Serulle. À chaque fois, le maître de maison fait un discours plein d’espoir et de tendresse.
 

Nous adorons ce style de personnages, d'un enthousiasme communicatif.
 
 
 


L'évènement le plus important, celui qui nous a tous réunis fut le mariage de ma cousine Laura avec David (un Espagnol). C'était très émouvant et plein d'amour, comme tout ce qui se passe à Saint Domingue.
Ils me manquent tous...
Contact: le livre d'or ou huguesetpatriciabourgeois@gmail.com

 

 

 

 


Publié à 04:29 , le 14 juin 2009, République Dominicaine
Mots clefs :

Page précédente Page suivante


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

La carte des lieux visités





Derniers articles
- Ua Uka, île des Marquises
- Tahuata, île des Marquises
- Hiva Oa, le dernier refuge de Gauguin et de Brel aux Marquises
- Arrivée sur les Marquises, Fatu Hiva
- la traversée du Pacifique
- Le canal Bolivar entre l'île de Isabela et Fernandina
- Isabela, Galapagos
- Arrivée aux Galapagos
- La traversée de Panama aux Galapagos
- départ de Panama vers Las Perlas
- Panama City
- Le Canal de Panama
- Panama et les îles Sanblas
- Carthagène, la plus belle ville coloniale d'Amérique du sud
- Cuba
- Haïti
- Saint Domingue
- Trinidad
- Tobago
- Guyane Française
- Vers la Guyane
- Lençois
- Fortaleza
- Jacaré
- retour Salvador
- Carte de route en Amérique du Sud
- La Paz
- Sucre
- Potosi, la ville la plus haute du MONDE
- Las Lagunas Coloradas et le Salar de Uyuni
- Le désert de ATACAMA
- Valparaiso
- Santiago du Chili
- Buenos Aires.
- Les Chutes d'Iguaçu
- Rio de Janeiro
- Chapada Diamentina
- Bahia do todos os Santos
- Brésil, premier contact, Salvador de Bahia
- Traversée de l'atlantique, entre Sainte-Hélène et le Brésil
- St Helène, l'île forteresse au milieu de l'Atlantique
- De la Namibie vers St Hélène
- Walvis bay, port Industriel, Namibie
- Naviguer le long des dunes
- Namibie pays poétique
- de l'Afrique du Sud à la Namibie
- Cape Town
- LE PASSAGE DU CAP DE BONNE ESPERANCE
- Port Elizabeth et Addo elephant park
- Durban, la ville Africaine du Kwazulu Natal
- Zulu Kingdom
- Entre le Mozambique et l' Afrique du Sud
- Retour a MAPUTO
- 3 jours au Swaziland
- Descente du Mozambique.
- Aterrissage en Afrique
- La traversée du Canal du Mozambique
- Descente de la côte ouest de Madagascar
- Madagascar, Bref Historique
- Nosy Bé, hell ville, au royaume des 4L et des zébus



Rubriques
- A Nouvelle Calédonie
- B île Maurice Océan Indien
- C la Réunion Océan Indien
- D Madagascar
- E Mozambique
- F Afrique du sud
- G Namibie
- H Océan Atlantique
- I Sainte Helène
- J Brésil
- K Argentine
- L Chili
- M Bolivie
- N Guyanne Française
- O Trinidad et Tobago
- P Saint Domingue
- Q Haiti
- R Cuba
- S Colombie
- T Panama
- U Galapagos
- V Marquises

Mes amis
- entilisie